|

Un voyage solidaire avec la Caravane de la Paix

1920 – 2020. Le mouvement du Service Civil International (SCI) soufflait ses 100 bougies en décembre dernier. Afin de fêter notre centenaire, les différentes branches du SCI ont organisé 100 évènements à travers le monde. La branche française a, entre autres, fait le choix d’organiser le chantier itinérant la Caravane de la Paix. Pendant 14 jours, un groupe de 10 volontaires internationaux a sillonné les routes de France en trois étapes. Retour en mots et en images sur ce voyage solidaire atypique qui a fait beaucoup parler de lui.

L’organisation du voyage

Initialement programmé en été 2020, le projet a cependant dû être reporté en raison du contexte sanitaire. Par ailleurs, cette situation nous a également poussé à faire quelques ajustements quant au trajet lors de la planification de ce dernier au printemps 2021. C’est donc du 27 juin au 11 juillet 2021 que la Caravane de la Paix a voyagé tout d’abord de Paris en Bretagne, puis dans le Nord de la France.

Arrivée à Paris… sur une péniche solidaire

Célébrer la Paix à travers la rencontre interculturelle et autour d’actions solidaires, tel était l’objectif de ce projet. Ce ne sont pas moins de huit nationalités différentes qui se sont retrouvées le 27 juin sur la péniche associative Alternat à Juvisy-sur-Orge, en région parisienne, pour participer à cette aventure humaine.

Partenaire du Service Civil International depuis plus de 30 ans, les volontaires internationaux ont découvert la vie sur la péniche Alternat pendant 9 jours. Sur place, ils ont participé à des petits travaux de rénovation comme nettoyer le pont, le toit et le ponton, ou encore poncer et repeindre la coque. En outre, ils ont pris l’initiative de nettoyer les berges de la Seine. Armés de sacs poubelle, ils ont ramassé les détritus qui s’étaitent accumulés au fil du temps.

Ces activités étaient rythmées par divers ateliers et débats sur les enjeux interculturels, les enjeux géopolitiques en Europe ou encore la transition écologique. Mais ce n’est pas tout. Les volontaires ont profité des soirs et des après-midis de libre pour partir à la découverte de Paris mais aussi du château de Versailles. C’était l’occasion rêvée de plonger dans l’histoire de France.

Découverte de Paris

Départ pour le cœur de la Bretagne

Dans la matinée du 6 juillet, les volontaires se sont rendus dans le centre de la Bretagne chez notre partenaire l’association culturelle de Boquen, à Saint-Brieuc, pour rencontrer les activistes locaux.

Malgré la mauvaise météo, ils ont participé à quelques petits travaux sur le site, comme déboiser et tondre, en vue de l’organisation d’un petit festival, mais aussi visité des lieux historiques et emblématiques du coin.

Ils ont également participé à une soirée-débat sur la Paix avec une ancienne activiste. Cette rencontre a été l’opportunité pour eux de mieux comprendre les fondements de notre mouvement pacifiste. Aussi, ce passage de la Caravane de la Paix a été couvert par le journal Ouest-France.

Participation à l’Assemblée Générale du Service Civil International

Finalement, la dernière étape du projet, à Rieux-en-Cambrésis, non loin de Cambrai, dans la région des Hauts-de-France. C’est là que s’est déroulée l’Assemblée Générale du SCI France, du 9 au 11 juillet 2021. Il y a eu tout d’abord quelques activités de présentation, les volontaires internationaux, bénévoles locaux et salariés ont ensuite partagé tous ensemble un repas convivial.

Alors que le dimanche était réservé aux questions statutaires et au bilan de l’année 2019, le samedi était quant à lui dédié à l’évolution du concept de la paix dans l’histoire. Le débat mouvant et les divers ateliers ont eu pour objectif d’explorer les prises de positions du mouvement et les actions menées tout au long du vingtième siècle. Enfin, la journée s’est clôturée avec le spectacle « Quelle connerie la guerre ».

En fin de compte, ce projet, relayé également dans la Voix du Nord, a été un très grand succès. La dynamique de groupe était notamment excellente. C’était, pour l’ensemble des volontaires internationaux, leur premier projet de volontariat, et pour une grande majorité, une première en France. Ce voyage solidaire a semé sur son passage la rencontre interculturelle, le travail bénévole et la découverte de nouveaux horizons, des valeurs promues par notre mouvement depuis maintenant plus de 100 ans.

Le Service Civil International Branche Française

A lire également