Livre d’Or/Témoignages

Écrivez un nouveau message dans le livre d'or

 
 
 
 
 
Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d’or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
5 messages.
Salomé de mission en Serbie a écrit le 10 octobre 2018 à 8 h 23 min:
J’ai choisis d’aller en Serbie par envie de découvrir un pays qui finalement n’est pas loin du mien mais dont j’entendais très peu parler et sur lequel je ne connaissais rien. Nous sommes arrivés il y a un mois à Novi Sad, une ville au nord de la Serbie où nous avons rencontré Nevena et Bogdan, ceux avec qui nous travaillons dans l’association VCV. Mon rôle (entre autre) est de m’occuper des réseaux sociaux de VCV en les alimentant de photos, posts etc,. Je pars d’ailleurs bientôt à Tavankut, un village frontalier à la Hongrie pour participer à un Youth Exchange (échange de jeunes), qui aide notamment des personnes ayant fuis leur pays pour de nombreuses raisons. Je compte réaliser un petit film sur ce voyage que nous pourrons poster ensuite. Je pensais sincèrement avant d’arriver que le premier mois ici serait difficile à passer, que vivre loin de ma famille, mes proches et de mon chat serait vraiment très dur (presque insurmontable) mais je suis encore là, avec l’impression de n’être arrivée que la semaine dernière. Et c’est sûrement grâce à ceux qui m’entourent, les personnes avec qui je travaille sont d’une gentillesse incroyable, le pays est hyper accueillant, on mange très bien et je n’ai pas encore eu l’occasion de m’ennuyer. Bref, pour l’instant tout va bien, et la Serbie est une superbe découverte. Ps : au sujet de mon chat, je demande régulièrement de ses nouvelles accompagnées de photos.
Virgile de mission au Maroc a écrit le 10 octobre 2018 à 8 h 22 min:
Mon rôle au centre est divisé principalement en deux parties : le soutien scolaire avec les enfants, et le soutien aux cours de français et communication. Dans les deux cas, la barrière de la langue est la principale difficulté, mais le défi que cela représente est intéressant. Le plus dur étant d'arriver à faire comprendre des règles de français de grammaire et conjugaison dans une langue que ne maîtrise pas notre public. Dans le quartier où je vis et travaille (Ghar el Baroud), la population est très soudée et nous avons été accueillis à bras ouverts, d'autant plus qu'Oujda n'est pas du tout une ville touristique. La curiosité et l'ouverture d'esprit sont des qualités très importantes dans notre vie sur place et les Marocains sont toujours prêts à nous faire apprendre des mots et expressions en arabe ainsi que leurs coutumes. L'hospitalité des Marocains est sans doute ce que j'apprécie et qui m'a le plus marqué pendant ce premier mois de mission. 
Simon de mission au Secrétariat International à Anvers a écrit le 10 octobre 2018 à 8 h 20 min:
Je suis arrivé depuis maintenant deux mois au sein du Secrétariat International, à Anvers. Les activités sont variées : cela va de gérer des mailings list au quotidien, à réparer les ordinateurs du bureau en passant par la création d’un nouveau look pour nos sites webs. Sans oublier le montage de fauteuils IKEA et l’entretien quotidien de l’imprimante. Je commence donc à être bien installé et à vraiment me sentir utile. Comme ce n'est pas les projets qui manquent, on ne s'ennuie jamais au bureau. On ne s'ennuie aussi jamais à la maison, puisque tous les volontaires que nous sommes vivent ensemble. Pour le moment, je n'ai pas le moindre regret, ce projet de volontariat en long terme est vraiment enrichissant.
Morgan et Maxime de Mission au Burkina Faso a écrit le 10 octobre 2018 à 8 h 18 min:
Après un bon gros choc des cultures, on s'est rapidement fait à cette nouvelle vie. Partout où on passe les gens sont très accueillants et s'assurent que tout va bien pour nous. Actuellement, on travaille dans un centre pour les jeunes. On a donc eu l'occasion de réaménager la bibliothèque ainsi que mettre en place une salle de projection. On effectue également des formations informatiques sur Excel et Word pour les personnes qui le souhaitent. Le travail est agréable, nos collègues sont toujours de bonne humeur donc les journées passent très vite. Tout comme notre séjour d'ailleurs, c'est pourquoi on profite pleinement avec nos rencontres et de nouvelles expériences très enrichissantes !!!
Mohamed de Ouja a écrit le 28 février 2018 à 16 h 54 min:
je remerci pour tout ❤❤❤❤