Le chantier international au Fort de Jouy

Situé entre les places fortes de Toul et Verdun, au cœur du Parc Naturel Régional de Lorraine, le Fort de Jouy vous accueille cette année du 11 au 26 Juillet 2020. Plongez dans la riche histoire de cette région verdoyante grâce au chantier international organisé par le Service Civil International et les Amis du Fort de Jouy et apportez votre pierre à l’édifice !

Le fort de Jouy est une fortification militaire construite de 1883 à 1885 suite à la perte de l’Alsace et de la Lorraine afin de protéger la frontière Est du territoire français. De forme pentagonale, le fort possède 4 cours, il est entouré d’un fossé défendu par 4 caponnières dont une double.

Il a été bâti par excavation dans le terrain puis par la construction d’un ensemble de bâtiments le tout recouvert de 2 à 6 mètres de terre. Situé entre les places fortes de Toul et Verdun, à 350 m d’altitude au nord-ouest du village de Geville, le fort est placé à un endroit stratégique de défense afin de ralentir, voire arrêter, l’armée ennemie. Il fait partie du rideau des Hauts de Meuse, lui-même constitué de 6 forts et d’une batterie.

C’est le Général Séré de Rivière qui a eu pour mission de construire une ligne fortifiée allant de Dunkerque à Nice. Cependant, le fort de Jouy sous les Côtes n’a jamais servi pour défendre la frontière, étant considéré comme pas assez résistant.

Il n’a été que très peu exposé aux tirs durant la guerre de 1914-1918 et en 1940, pour parer à l’arrivée de l’armée allemande, le fort fut incendié afin d’en priver l’ennemi. Il conserve donc toutes ses belles maçonneries en pierres de taille, son artillerie de plein air ainsi que ses caponnières.

Chaque été, depuis 2013, le Service Civil International et l’association Les Amis du Fort de Jouy y organisent un chantier international, c’est l’occasion idéale pour rencontrer des volontaires issus du monde entier autour d’un projet d’utilité historique. Pour s’inscrire à l’édition 2020 qui se déroulera 11 au 26 juillet :  cliquer ici ou contacter l.martin@sci-france.org pour davantage d’information.